Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 18:41

C'est en redescendant dans la vallée que nous nous sommes aperçus que le temps avait bien changé et en arrivant à Schwaz il pleuvait doucement, et nous avions perdu une bonne vingtaine de degrés par rapport à la veille. En vérité je vous le dis, il faut être costaud pour voyager !

Schwaz est une ville étrange : le long de la route principale, celle qui va vers Innsbrück, c'est moche comme tout : une série de bâtiments tous plus laids les uns que les autres mais dès que vous dépassez cette espèce de barrière esthétique vous découvrez une petite ville jolie comme tout, avec ruelles médiévales, monuments et tout le reste ... Pas bête au fond : il n'y a que les visiteurs qui se laissent un peu de temps qui peuvent en profiter ! Ceci dit quelque chose de plus lointain avait attiré notre attention la veille : une église ? un monastère ? un château ? en tout cas c'était perché à l'écart et ça donnait bien envie d'en savoir un peu plus :

et quand je dis "perché" vous voyez que ce n'est pas juste une image ! Mais bon, de là où on était, pas moyen de reconnaître précisément ce que c'était ... Et comme des fois il faut faire des choix quand on voyage (une vérité que Ma Douce a bien du mal à admettre !) et que c'était loin, et pas au programme, eh bien le mystère demeurera, du moins pour cette fois ... Nous avons suivi la route principale jusqu'à une grande église, et nous y sommes entrés :

Ouf ! quel luxe ! quelle richesse ! pas étonnant dès lors que l'on sait que Schwaz, au Moyen Âge, fournissait, grâce à ses nombreuses mines, 85 % de l'argent dans le monde ! Ce n'est qu'avec la découverte du Nouveau Monde et le pillage organisé de tout l'or qui s'y trouvait que les profits ont commencé à baisser.

Mais au milieu de tous ces ors, nichée dans un coin de tout ce déploiement extravagant, nous avons découvert une petite statue naîve et rafraîchissante :

Probablement a-t-elle un rapport avec les moissons ? en tout cas les bras dépassant de la plate-forme qui la supporte montrent qu'on doit la mener en procession, en espérant sans doute une multiplication des épis et des grains ...

Nous n'en avions pas complètement fini avec le Tyrol et avant de quitter l'Autriche nous avons fait une dernière halte à Hall, qui se trouve vraiment tout près d'Innsbrück. C'est vraiment très joli, Hall im Tirol, là aussi tout empreint de nostalgie d'une gloire passée ... Alors bien sûr on fait tout ce qu'on peut pour les visiteurs de passage, Mais oserais-je le dire ? Personnellement je sens quelque chose de morbide dans l'âme autrichienne, et cela ne date pas de cette visite, les visiteurs réguliers de ce blog s'en souviendront peut-être ...

Voilà ce qu'on appelle un "transi", et un beau ! Il ne s'agissait donc plus, dans cette période pour le moins troublée, entre guerres et épidémies, de représenter le gisant béatement souriant et bienheureux mais de fouiller, de fouailler au plus profond de la chair, comme le feraient des vers ... Memento, pauvre toi, memento ...

et ça, qu'est-ce que vous en dites ? Oui, oui, vous voyez bien, il s'agit d'une collection de crânes humains entreposés dans la vitrine d'une belle église et tous surmontés ... de quoi ? d'une couronne ? d'une auréole ? et à quelle fin ? généalogique ? historique ? philosophique ? vous savez quoi ? moi ça me fait penser au Mexique et à son culte des morts, et pourtant à Hall im Tirol, on en est loin, du Mexique ! Et le plus étonnant est que tout ceci n'est pas triste ... cela donne à penser tout de même ...

Nous avons encore découvert une belle église, assez déserte, dans laquelle la richesse du décor faisait un contraste un peu pénible avec la rareté des gens venus pour l'admirer ...

vous voyez ce décalage entre l'axe de la nef et celui du choeur ?

Et là, permettez-moi de jouer un peu au "vieux con", ce n'est pas si souvent que cela me prend, enfin, j'espère ! Je trouve ça pitoyable, toutes ces beautés négligées, tous ces chefs d'oeuvre oubliés ... au profit de quoi ? si je tape "Hall im Tirol" sur internet pour enrichir un peu ma présentation, qu'est-ce que je trouve ? des avis de bars, restaurants et hôtels, bien sûr, il faut bien que tout le monde vive, mais aussi de la réclame pour une course de VTT, pour un parcours de boules (spécialement pour les enfants) ... et rien, ou si peu, sur le "vrai" patrimoine, celui qui peut nous enrichir non seulement les yeux mais aussi la sensation d'appartenir à une espèce capable de créer tant de beauté ...

Allez Nepo, ne nous en veux pas, nous autres frères humains sommes si légers et inconséquents ...

 

Partager cet article
Repost0

commentaires