Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2022 4 01 /09 /septembre /2022 21:04

Toujours plus vers l'Est : les journées raccourcissaient et nous nous rapprochions du pays magyar ... Il nous restait cependant quelques centaines de kilomètres à parcourir en terres autrichiennes. 

Pour cette troisième nuit, nous avons dormi dans un hôtel sans rien de notable, si ce n'est que tout le personnel était malade ... Nous avons donc été reçus par un vieux monsieur un peu ronchon, et bien sûr le restaurant était fermé ! Nous sommes donc allés en face : et là, même s'il n'y avait pas de restaurant non plus, nous avons été très bien reçus par un monsieur très distingué et un peu ivre, qui nous a conseillé un endroit où manger ... et nous a fait goûter sa pálinka (Schnapps) de poire.

l'établissement du monsieur distingué

Et même si l'endroit était un peu glauque, nous y avons finalement très bien mangé, servis par un patron tatoué, très fier de son "escalope viennoise", excellente au demeurant, et de son "petit vin" maison, un peu râpeux cependant ...

Et puis, le lendemain, la route et les montagnes à nouveau ...

sont-ce bien des glaciers à l'horizon ?

La route, encore et toujours ... Oui mais des fois vous en avez un peu assez de rouler, vous aimeriez bien vous arrêter, au bord d'un ruisseau, pour sortir le pique-nique et casser une petite graine à l'ombre ... Eh bien figurez-vous que dans la vallée autrichienne que nous avons suivie ce n'était pas si évident. Oh la petite rivière était là, certes (autrement il n'y aurait pas eu de vallée) mais toujours lointaine, et surtout sans chemin pour la rejoindre ... Et puis après avoir vu la ligne d'arbres signalant la rivière se rapprocher et s'éloigner vingt fois nous avons enfin trouvé une petite route qui y menait. Première déception : au niveau du pont des travaux, des engins bruyants et poussiéreux ... Qu'à cela ne tienne ! Allons un peu plus loin, tiens au bord de cette piste cyclable là, juste un petit coin à l'ombre ...

vous les voyez, les engins au fond ? et notre fidèle coursier au premier plan ?

Eh bien, sans mentir, nous avons dû rester vingt ou trente minutes au bord de cette petite route, et nous avons vu passer de tout : des vélos de toutes sortes, bien sûr, mais aussi des véhicules de toutes tailles, jusqu'au semi-remorque, mais aussi des avions et des hélicoptères ... Ma parole, on aurait dit que la moitié de l'Autriche s'était donné rendez-vous dans notre petit coin tranquille ...

Alors nous sommes repartis, hilares, en direction de la Hongrie ... Un peu avant de traverser la frontière, nous nous sommes arrêtés à  Kirchschlag in der Bucklingen Welt. Je sais, dit comme ça, ça fait un peu peur mais en fait il s'agissait d'une mignonne petite ville avec tout ce qu'il fallait où il fallait :

un jardin mystérieux

une église archi-gothico-baroque

 

un calvaire haut-perché

 

des ruines bienveillantes ...

Et l'instant d'après nous étions en Hongrie, au niveau de Kőszeg ... mais là c'est une autre histoire qui commence !

Partager cet article
Repost0

commentaires