Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 11:20
Jo nápot kivánok !

Aujourd'hui, j'ai pensé qu'un peu de poésie ne vous ferait pas de mal, j'espère que vous ne m'en voudrez pas !
J'ai donc choisi, dans le recueil que Ma Douce a spécialement concocté pour moi, un petit poème de Sándor Petőfi, qu'on appelle ici Petőfi Sándor ...

Befordúltam a konyhára ...

Befordúltam a konyhára,
Rágyújtottam a pipára ...
Azaz rágyújtottam volna,
Hogyha már nem égett volna.

A pipám javában égett,
Nem is mentem én a végett !
Azért mentem, mert megláttam,
Hogy odabenn szép leány van.

Tüzet rakott eszemadta,
Lobogott is, amint rakta ;
Jaj de hát még szeme párja,
Annak volt ám nagy a lángja !

Én beléptem, ő rám nézett,
Aligha meg nem igézett!
Égő pipám kialudott,
Alvó szívem meggyúladott.

Pas si facile, le hongrois, mmh ?
Heureusement, je vous offre la traduction !

Je me suis dirigé vers la cuisine ...

Je me suis dirigé vers la cuisine,
J'ai allumé ma pipe ...
Enfin je l'aurais allumé,
Si elle n'avait pas été déjà en train de brûler.

Ma pipe brûlait tout à fait bien,
D'ailleurs je n'y allais pas dans ce but-là !
J'y allais parce que j'avais vu
Que là-bas il y avait une jolie jeune fille.

Elle y a allumé le feu, celle à qui je pense,
Il a même bien flambé alors qu'elle l'allumait ;
Mais alors dans ses deux yeux aussi,
Il y avait une flamme vraiment grande !

Moi je suis entré, et elle m'a regardé,
Peu de chances qu'elle ne m'ait pas envoûté !
Ma pipe qui brûlait s'est éteinte,
Mon coeur éteint s'est enflammé.

Ce charmant petit poème date de 1843. Petöfi Sándor est né à Kiskörös en 1823, et mourut à la bataille de Segesvár en 1849. C'est véritablement un des héros nationaux hongrois, il fut un des chefs de file de la révolution de 1848 contre la domination autrichienne, et dans chaque ville, voire chaque village de Hongrie, il existe une rue portant son nom. Dans Budapest et sa banlieue, vous ne trouvez pas moins de 5 "places Petöfi", 9 "rues Petöfi", 4 "rues Petöfi Sándor", sans compter le pont sur le Danube qui porte son nom !
Pas mal pour un poète, non ?

Viszontlátásra !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

la marmotte 16/06/2011 14:38


merci pour toutes ces choses partagées
et pour la traduction !
;-)


pupuce 19/11/2008 14:26

Cela ne m'étonne pas que tu aimes ce romantique poeme...
Bises à vous

Lucas 31/10/2008 18:15

À quand le quai Rimbaud ou parc Prévert à Gre?

Présentation

  • : Le blog de Léo
  • Le blog de Léo
  • : Choses vues, ressenties, rencontres, photos prises pendant mon séjour à Budapest, en Hongrie.
  • Contact

Recherche