Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 17:16
Salut !

On ne le sait peut-être pas assez : les arbres, dans leur immense majorité, sont joueurs comme de jeunes chiots !

Il me souvient ainsi d'un pommier de mon enfance, près de Fauville en Caux,et qui, je ne sais trop comment, s'était débrouillé pour offrir une parfaite balançoire à nos fesses juvéniles et aussi tannées que le ceinturon de mon père (non... je rigole !). Un beau jour, ça n'a pas manqué : l'arbre s'amusait tellement que la branche a cassé, nous envoyant les quatre fers en l'air, et le nez dans les pommes qui pourrissaient doucement ! Quel coquin, pas vrai ?

Et celui-ci ? A quoi est-ce qu'il joue ?


au petit garçon qui va faire pipi dans sa culotte ? au serviteur respectueux mais digne qui vous salue au bas des escaliers ? à Maurice Chevalier, ou à Charlot appuyé sur sa canne ? aux amants de Vérone ? à tout cela et même plus, certainement, car l'imagination des arbres est sans limites.

Quelquefois

les arbres jouent à la statue.
Faut pas croire, c'est dur, même pour eux, de ne pas bouger dU TOUT ! Evidemment, nous qui sommes savants, nous savons que les statues bougent elles aussi, un peu, en se contractant et en se dilatant sous l'effet de la température ambiante. D'ailleurs, avec nous, elles ne font pas trop les fières ... Mais les arbres ayant choisi d'autres voies de progrès, tout ce qui concerne de près ou de loin les lois de dilatation thermique leur chaut vraiment que tchi ! Et les statues, enfin les statues "normales" je veux dire, connaissent cette ignorance, c'est pourquoi elles se permettent de rigoler un peu avec eux et de leur tourner le dos.

D'autres fois


les arbres aiment bien faire un peu de théâtre, surtout le dimanche après-midi. Leurs goûts sont assez classiques, à cause de la fameuse "épreuve du temps ? Là vous aurez sûrement reconnu une photo de "Roméo et Juliette", avec Roméo au 1er plan qui fait un peu le beau, Juliette derrière qui n'a pas l'air très concentrée, et plus loin quelques personnages secondaires, dont la nourrice. Dans l'idéal, il faudrait le même nombre d'arbres que de personnages mais n'oublions pas que les arbres ont cet inestimable avantage sur nous (entre autres) de pouvoir jouer quelque chose avec une branche et carrément autre chose avec une deuxième ! Et ils ne s'en privent pas, croyez-moi !

Salut !
Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Les arbres n'en finissent pas de nous étonner.<br /> Bonne soirée<br /> Jackie
Répondre