Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 16:02
Voilà une semaine que Ma Douce empile consciencieusement ses petites affaires sur le canapé du bureau ... Elle ne pense plus qu'à ça, elle ne parle plus que de ça : la Transylvanie ! On pourrait même en faire un remake de la chanson de Julien Clerc ...
Il faut dire que pour Elle comme pour bon nombre de Hongrois-e-s, la Transylvanie, c'est à la fois si loin, dans l'espace (de 400 à 800 kms à partir de Budapest) et dans le temps (enlevée puis redonnée puis ôtée à nouveau au fil des défaites et des "traités" qui s'ensuivaient), et si proche dans l'usage de la langue, le respect des traditions et les histoires familiales, que forcément partir "là-bas" a quelque chose d'un retour aux sources et d'un renouvellement !
Pour moi, nourri de l'imaginaire occidental, c'est beaucoup plus simple : Transylvanie + Carpathes = ours + Dracula.
Puis il a bien fallu que le vendredi 22 mai arrive, jour fixé pour notre départ. Vers 18h, nous chargeons donc nos sacs dans le coffre de la déjà bien rôdée Ford Escort obligeamment prêtée par Norbert, et roulez jeunesse, plein Est vers Debrecen où nous avons prévu de passer la nuit !
Voyage sans grande histoire, agrémenté d'une petite halte à Hatvan où, chez la grand-mère de Norbi, nous récupérons la plage arrière du véhicule, histoire de pouvoir dissimuler nos maigres bagages aux regards pleins de convoitise de tous les rôdeurs de Roumanie ... Sympa, la grand-mère, et à peine étonnée de nous voir au volant de la voiture de son petit-fils chéri ...
On trouve l'appartement réservé sans difficulté, juste derrière l'Hôtel de Ville. Un grand truc d'au moins 70 m avec cuisine et 2 salles de bains, le tout pour 6500 forints la nuit, soit moins de 25 € !
Et le tout dans un immeuble ancien et assez beau : je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je trouve que la beauté du quotidien, ça compte aussi, non ?
Le soir, on va faire un tour jusqu'à la Grrrande Eglise Calviniste de Debrecen, où vient justement de se dérouler un grrrand synode de toutes les congrégations hongroises. On y reste (bien qu'on y soit fichtrement mal assis !) pour écouter un concert d'orgue pas mal improvisé, et assez impressionnant. Ensuite on fait un tour sur les boulevards, où on croise pas mal de gens passablement bourrés ... Avant d'aller se coucher, on rencontre une gitane avec un drôle de chapeau mexicain : je lui donne quelques forints en espérant, non, en sachant que ça nous portera chance dans notre voyage ...
Partager cet article
Repost0

commentaires